close
Que cherchez-vous ?
close
Choix de la langue
  • Notre histoire
1914

Les racines du SSI sont à trouver au sein de la Young Women’s Christian Association (YWCA) qui commença à s’intéresser au sort des femmes et des enfants émigrants à une époque où de nombreux européens quittaient leur pays pour chercher de meilleures perspectives outre-mer.

Les fondateurs de notre réseau réalisèrent que de nombreux problèmes individuels survenaient par des lois et des procédures administratives contrôlant la migration mais qui ne prenaient pas en compte les effets sur la vie familiale ou individuelle.

1924

C’est dans l’entre-deux guerre qu’une structure centrale fût créée à Genève sous le nom de Service International d’Aide aux émigrés (ou International Migration Service - IMS), connu aujourd’hui comme le Secrétariat Général du SSI.

1930

Avec la crise économique de 1929 et ses conséquences sociales, de plus en plus de cas concernant la Suisse se sont vus adressés à la structure centrale qui décida d’ouvrir un Secrétariat suisse en son sein pour les gérer.

Durant cette période de dépression économique mondiale, de nombreuses familles retournèrent en Suisse victimes du chômage ou de détresse financière.

1932

Les besoins augmentant, un comité suisse fut formé qui établira ce qu’on appellera alors «L’aide aux émigrés – Section suisse du Service International d’aide aux Emigrants».

Dans les années de guerre qui ont suivi et juste après, la section suisse a soutenu de nombreux enfants réfugiés en les aidant à retrouver leur famille à l’étranger ou en trouvant des solutions de placement.

1953

Le SSI entame une collaboration de plus de 40 ans avec le HCR pour le soutien aux réfugiés en Suisse romande et au Tessin. La Suisse et Genève en particulier était devenus des pôles d’attraction pour ceux qui fuyant leur pays d’origine demandaient aide et protection.

Le SSI Suisse travailla à clarifier leur situation et le cas échéant à préparer leur accueil en Suisse ou le retour dans un autre pays.

Le SSI a ouvert un bureau à Zurich et a eu des correspondants à Bellinzone et St-Gall pour assurer la couverture nationale de sa mission.

Dans les années 80 /90

Le SSI Suisse suit le développement du Droit international privé et intervient aux côtés des autorités pour la mise en œuvre des Convention de la Haye ratifiées par notre pays notamment celles de 1980 concernant les enlèvements d’enfant, de 1993 sur l’adoption internationale et de 1996 sur la protection internationale des enfants. Depuis 1989 et l’adoption de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, le SSI s’évertue à en faire la promotion pour que les droits des enfants concernés par la migration soient mieux pris en compte.

1996

La Fondation Officielle de la Jeunesse (FOJ) mandate le SSI Suisse pour assister tout mineur non accompagné déposant une demande d’asile à Genève.

Dans les années 2000

Le SSI Suisse commence à collaborer avec des partenaires locaux dans les Balkans, en Europe de l’Est et en Afrique de l’Ouest pour développer des solutions de renforcement des systèmes de protection pour les enfants ne pouvant grandir dans leur propre famille.