close
Que cherchez-vous ?
close
Choix de la langue
  • Renouer les liens familiaux
L'histoire d'Elias, 6 ans, marocain

« Un facteur a été clé pour moi dans la résolution de ce cas : une bonne collaboration avec les différents acteurs impliqués dans le dossier à savoir l’assistante sociale, les deux avocats et le DFAE. A ce jour, Elias est toujours en contact avec son père, ce qui s’est révélé être dans son intérêt supérieur. »

Leila Raïs, Assistante sociale

Pouvez-vous nous dresser le contexte de cet enlèvement d’enfant?

Elias est un petit garçon né en Suisse d’un père binational suisso-marocain et d’une mère marocaine. À l’âge de deux ans, il part en vacances en famille au Maroc, là où ses parents, Selma et Karim, se sont rencontrés.
Sur place, alors que la famille réside chez les parents de Selma, Karim disparaît soudainement emportant avec lui les passeports de sa femme et de son fils. Selma se retrouve bloquée au Maroc sans ressources et sans nouvelles de son mari. Peu de temps après, elle reçoit un courrier des autorités marocaines l’informant que Karim a déposé une demande de divorce. Selma entreprend alors des démarches auprès de l’ambassade de Suisse à Rabat pour obtenir un passeport et un visa afin de revenir à Genève. Hélas, elle doit se résoudre à partir seule, laissant son enfant au Maroc chez ses grands-parents.

Quel est alors le rôle que porte le SSI ?

Il est multiple. Le SSI Suisse a accueilli la maman d’Elias et lui a offert un soutien psychologique, juridique et administratif. Avec l’aide d’avocats suisses et marocains ainsi que du Département des affaires étrangères, le SSI met en place une action basée sur l’intérêt supérieur de l’enfant et la médiation pour résoudre la situation inextricable dans laquelle se trouve Selma. Son mari refusant toute collaboration favorisant un retour de son enfant sur le territoire suisse, le SSI trouve les moyens pour permettre à la mère de rendre visite à son enfant resté au Maroc durant les longs mois de procédure.

Quelle est l’issue de l’intervention conjointe du SSI et de son réseau de partenaires ?

Elias obtient l’autorisation de retourner auprès de sa maman. Aujourd’hui, le SSI continue d’accompagner Elias et sa famille pour garantir le respect de l’intérêt supérieur de cet enfant encore traumatisé par de tels événements.